mepc_passation_service
mepc_passation_service
mepc_passation_service
mepc_passation_service
mepc_passation_service
mepc_passation_service

La cérémonie de passation de service au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération s’est tenue ce 17 Octobre 2023. Madame Oulimata Sarr, Ministre sortante, a exprimé sa reconnaissance au Président Macky SALL et au Premier ministre Amadou BA.

Sur son action à la tête du département, elle a évoqué l'élaboration du #PAP3, l'importance du recalcul des comptes nationaux, ainsi que l'innovante approche numérique adoptée pour le recensement.

Sous son leadership, le Ministère a élaboré une feuille de route composée de 5 points cruciaux :

1. La mobilisation de tous les financements pour les projets émanant des directives présidentielles.

2. L'élaboration du PAP3, un plan quinquennal couvrant la période 2024-2028.

3. La réalisation du recensement de la population et de l’Habitat, une opération inédite depuis une décennie.

4. L'initiation du recalcul des comptes nationaux, communément appelé "rebasing".

5. L'application de la nouvelle loi PPP de 2021, en étroite collaboration avec le secteur privé national.

En abordant les réussites financières, Madame Sarr a indiqué : "Avec l'appui de nos partenaires dévoués, nous avons levé 1933 milliards de FCFA, dirigeant ces fonds vers des infrastructures vitales et des initiatives de santé, marquant une époque d'investissements judicieux."

Après avoir souligné plusieurs projets d'infrastructures et l'importance des partenariats, elle a terminé son propos sur son optimisme par rapport à son successeur. "Je suis convaincue que Monsieur Doudou KA saura porter ce flambeau encore plus loin, insufflant une nouvelle énergie au Ministère."

Prenant la parole, Monsieur Doudou KA, a salué le ‘’leadership"  de son prédécesseur. "le Ministère a tracé des chemins ambitieux et a réalisé des avancées notables. Nous sommes prêts à bâtir sur ces fondations solides."

Détaillant sa vision pour le futur, Monsieur Ka a insisté sur la souveraineté économique du Sénégal, la nécessité d'une collaboration étroite avec le secteur privé, et l'importance d'anticiper les opportunités futures, notamment avec l'exploitation du pétrole et du gaz.

A propos du Programme d’Impulsion de la Croissance "PIC", il a déclaré : "Nous allons non seulement renforcer nos secteurs prioritaires, mais aussi innover et diversifier pour assurer une croissance durable."